fcrm>

ACTUALITES

img

Célébration de la Journée Mondiale "UNE SANTÉ/ONE HEALTH"

L'humanité célèbre ce jour une journée particulière. Nous célébrons la journée mondiale « une seule Santé ». La Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale, coordonnatrice du réseau panafricain « One Health PANDORA-ID-Net » (https://www.pandora-id.net/) qui comporte 13 pays et 23 institutions en Europe et en Afrique et qui a pour but de contribuer à la réponse et à la préparation à la réponse aux épidémies de maladies infectieuses lance un appel à toutes les parties prenantes à unir leurs énergies afin de matérialiser l'approche « Une seule santé »
 
De quoi s'agit-il ?
 
L’approche « Une seule santé » s’applique à la conception et la mise en œuvre de programmes, de politiques, législations et travaux de recherche pour lesquels plusieurs secteurs communiquent et collaborent en vue d’améliorer les résultats en matière de santé publique.
Cette approche est particulièrement pertinente dans les domaines de la sécurité sanitaire des aliments, de la lutte contre les zoonoses (maladies susceptibles de se transmettre de l’animal à l’homme et inversement, comme la grippe, la rage et la fièvre de la vallée du Rift) et de la lutte contre la résistance aux antibiotiques (qui survient quand les bactéries changent après avoir été exposées aux antibiotiques et deviennent plus difficiles à traiter)
 
Pourquoi est-elle efficace ?
 
De nombreux professionnels aux multiples compétences, actifs dans différents secteurs tels que la santé publique, la santé animale, la santé végétale et l’environnement, doivent unir leurs forces à l’appui des approches « Une seule santé ».
Pour détecter, traiter et prévenir efficacement les flambées épidémiques de zoonoses et les problèmes de sécurité sanitaire des aliments, ces secteurs devraient mettre en commun leurs données épidémiologiques et leurs données de laboratoire. Les responsables des administrations publiques, les chercheurs et les travailleurs travaillant aux niveaux local, national, régional et mondial devraient mettre en œuvre des interventions conjointes pour répondre aux menaces qui pèsent sur la santé.
 
Pourquoi avons-nous besoin de cette approche ?
 
De nombreux microbes infectent aussi bien l’homme que l’animal, car ils vivent dans les mêmes écosystèmes. Les efforts d’un seul secteur ne peuvent prévenir ou éliminer le problème. Pour prévenir efficacement la rage chez l’homme, par exemple, il est indispensable de cibler la source animale du virus (par exemple, en vaccinant les chiens).
Les informations concernant les virus grippaux circulant chez les animaux sont essentielles pour la sélection des virus utilisés dans les vaccins humains servant à empêcher les pandémies de grippe. Des microbes résistants aux médicaments peuvent se transmettre de l’homme à l’animal et inversement, par contact direct entre les animaux et les humains ou par des aliments contaminés, et une approche bien coordonnée chez l’homme et chez l’animal est donc nécessaire pour les endiguer efficacement.C 
}
lire plus
img

WEBINAIRE d'information sur les Bourses du DAAD (Service allemand des échanges académiques)

La Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale informe la communauté estudiantine, et toute personne désireuse de poursuivre leurs études supérieures que Le DAAD offre des bourses complètes aux ressortissants de l'Afrique Subsaharienne pour faire un master ou un doctorat dans une université de la région Afrique Centrale. Pour la première fois, une université camerounaise, l'Université de Dschang, accueille deux de ces programmes auxquels les citoyens Camerounais sont éligibles au titre des bourses "In-Country".


Nous vous invitons à consulter la présentation de l'initiative "In-Country/In-Region Programme in Developing Countries" sur le site internet du DAAD et les différents appels à candidature avec le lien suivant :  daad.de/go/en/stipa10000486

Les candidats à la bourse DAAD devront aussi solliciter l'admission à l'université d'accueil et se conformer à ses procédures et délais. Contrairement aux années antérieures, les candidatures à la bourse DAAD est soumise directement dans le portail du DAAD sans attendre la présélection ou la lettre d'admission à l'université.

Le Centre d'information DAAD Yaoundé organise un webinaire sur les bourses du DAAD "In-Country/In-Region Programme in Developing Countries" le mardi, 01 novembre 2022 de 14H00 à 15H30. Vous pourrez y participer en vous connectant avec le lien suivant par l'application MS Teams: https://teams.live.com/meet/9418313791391

 
Nous vous invitons à également consulter le site www.funding-guide.de pour d’autres bourses de la DAAD. De même, de nombreuses offres de bourses ou d'emploi pour doctorants sont proposés par le site www.phdgermany.de

}
lire plus
img

DISTINCTION : La Société Royale de Médecine Tropicale et d'Hygiène  décerne la plus haute marque de distinction - la médaille Sir Patrick Manson, au Professeur Sir Alimuddin Ali Zumla

Le consortium PANDORA ID-NET est extrêmement heureux de vous annoncer que le Professeur Alimuddin Zumla, professeur de maladies infectieuses à l'University College London (UCL), médecin consultant spécialisé dans les maladies infectieuses à UCL Hospitals et co-directeur du consortium PANDORA ID-NET a été honoré par la plus haute marque de distinction - Le Sir Patrick Médaille Manson par la Société Royale de Médecine Tropicale et d'Hygiène  (RSTMH).

Cette distinction prestigieuse est décernée par le RSTMH tous les 3 ans. La médaille a été créée en 1923 à la mémoire de Sir Patrick Manson, connu comme le "père de la médecine tropicale". "La médaille Manson est un rappel subtil, mais opportun, que ce n'est qu'au prix d'un travail acharné et de sacrifices, et en travaillant main dans la main avec les autres scientifiques de manière multidisciplinaire et multisectorielle.

Prof Moses Bockarie, directeur de la coopération internationale, bureau sud de l'EDCTP qui a nominé, Sir Ali a déclaré : "C'est vraiment une occasion historique et capitale, car c'est la première fois en cent ans que le RSTMH a décerné la médaille Sir Manson à une ethnie scientifique minoritaire. Ce prix en dit long et reconnaît l'héritage exemplaire de Sir Ali en matière de recherche, formation et développement des capacités au cours des 35 dernières années."

Au nom de l'ensemble de notre consortium PANDORA-ID-NET, de nos partenaires et des parties prenantes  qui nous soutiennent, je voudrais transmettre mes plus sincères félicitations à Sir Ali ZUMLA pour cette distinction prestigieuse amplement méritée.

Professeur Francine NTOUMI, PhD.FRCP
Directeur, PANDORA-ID-NET (https://www.pandora-id.net

}
lire plus
img

Atelier de « renforcement des compétences des jeunes scientifiques africains sur les approches opérationnelles pour le contrôle et l’élimination du paludisme ».

Le Consortium COMAL (Etude des co-infections de plasmodium chez les moustiques Anophèles) financé par la Deutsche Forschungsgemeinschaft (DFG) qui est la Fondation Allemande pour la Recherche, a organisé avec le soutien de la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale et ses partenaires, le premier atelier Post-COVID sur le paludisme à Brazzaville. L'objectif de cet atelier est de renforcer les compétences des jeunes scientifiques africains dans l'utilisation des outils nécessaires au contrôle et à l'élimination du paludisme.

Cet atelier sous régional organisé du 04 au 07 octobre 2022 en étroite collaboration avec le Ministère de la Santé et de la Population a réuni plusieurs conférenciers et participants de la république du Congo, de la République Démocratique du Congo, du Bénin, du Gabon, du Cameroun et de l'Allemagne.
 
Au cours de cette réunion scientifique, la directrice générale de la Fondation congolaise pour la recherche médicale à fait une présentation sur les outils de lutte contre le paludisme devant les jeunes scientifiques africains. Elle a également conduit une délégation auprès du Ministre de la Santé et de la Population, Monsieur Gilbert Mokoki, qui est toujours une oreille, disponible et attentive aux préoccupations de ses interlocuteurs.
 
Enfin, profitons de leur séjour en terre congolaise, les Professeurs : Akim ADEGNIKA du Gabon, Charles Wondji du Cameroun, Steffen Borrmann, d'Allemagne, accompagnés de leur hôte, Professeure Francine NTOUMI du Congo ont participé à l'émission  « Le débat » de Télé Congo présenté par Madame Bibiane Itoua sur le thème : « Les leçons tirées de la pandémie à COVID-19, vont elles servir à la lutte contre le paludisme » dont la diffusion est prévue pour ce  mercredi 12 octobre 2022 à 21h sur la chaîne nationale Canal 330 du bouquet CANAL PLUS.
}
lire plus