fcrm>

ACTUALITES

  • 2021

    1 Décembre
img

Journée Mondiale de Lutte contre le Sida :  " Mettre fin aux inégalités."

En 2020, 37.7 millions [30.2 millions–45.1 millions] de personnes vivraient avec le VIH. 36.0 millions [28.9 millions–43.2 millions] d'adultes. 1.7 million [1.2 million–2.2 millions] d'enfants (0-14 ans). 53 % de l'ensemble des personnes vivant avec le VIH sont des femmes et des filles. 84% [67–>98%] de toutes les personnes vivant avec le VIH connaissaient leur statut sérologique en 2020. Environ 6.1 millions [4.9 millions-7.3 millions] de personnes ne savaient pas qu'elles vivaient avec le VIH en 2020

Selon un rapport de l'ONUSIDA, les courbes des infections au VIH ne baissent pas assez rapidement pour atteindre l'objectif d'une éradication de la maladie d'ici à 2030. Le rythme du dépistage du VIH a diminué presque uniformément dans le monde, en raison de cette pandémie de Covid-19.

Célébrée chaque 1 décembre, la Journée Mondiale de lutte contre le Sida de cette année à pour thème : "Mettre fin aux inégalités". Ce thème étant un appel pour mettre fin à la discrimination, à la stigmatisation et à la marginalisation pour permettre à davantage de personnes de se faire dépister, d’accéder à un traitement et de réduire le VIH dans le monde. Dans le respect des recommandations de l'ONUSIDA et du theme actuel, La Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale s'associe à toutes les parties prenantes impliquées dans la lutte contre le sida pour atteindre l'objectif mondial de mettre fin au sida d'ici à 2030.

}
lire plus
  • 2021

    29 Novembre
img

FEMMES ET SCIENCES : Portrait du Docteur Lydie - Stella KOUTIKA

Récipiendaire du prix d'encouragement scientifique pour les femmes congolaises lors de la cérémonie de remise des bourses Femmes et Sciences le 12 novembre dernier, la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale a le plaisir de vous partager le portrait du Docteur Lydie-Stella KOUTIKA.
 
Dr Lydie-Stella KOUTIKA est une scientifique qui a obtenu un diplôme d'ingénieur agronome (Institut Timiriazev, Moscou) et un doctorat en sciences du sol (Université Nancy I, France). Elle est membre du comité scientifique et technique de l'initiative « 4 pour 1000 » « Soils for Food Security and Climate » et rédactrice associée de plusieurs revues internationales. Elle a été boursière « Research in Brussels » (2003-2004), International Rothamsted Research fellow, Royaume-Uni (2009-2010), boursière internationale TWAS-ENEA (septembre 2018-mai 2019), Italie et membre de la « Coordination de la recherche sur la durabilité du phosphore, Réseau (P RCN) Université de l'Arizona. Le Dr KOUTIKA a reçu le « Prix scientifique régional Kwame Nkrumah pour les femmes de l'Union africaine » (2014) et de l'Académie mondiale des sciences (TWAS) - Prix Al-Kharafi (2018). Elle a publié plus de 45 articles dans des revues à comité de lecture et quelques chapitres de livres. Elle est également romancière et est fortement dédiée à sa foi catholique et au développement de l'Afrique.
Depuis le 15 avril 2021, Dr Koutika est la Directrice du Centre de Recherche sur la Productivité et la Durabilité des Plantations Industrielles (CRDPI), République du Congo.
}
lire plus
  • 2021

    22 Novembre
img

FEMMES ET SCIENCES : Descente de la Professeure Francine NTOUMI au Complexe Scolaire '' GRACE RHUDDY '' de Moungali

Après la remise des bourses "Femmes et Sciences" et le prix d'encouragement scientifique marquant l'acte 3 du programme "Femmes et Sciences" 2021 - 2022 sous le thème : Transmettre l'Ambition.
 
La Directrice Générale de la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale Professeure Francine NTOUMI a eu un échange avec les élèves du Complexe Scolaire Grace Rhuddy, à Brazzaville sur l'importance des femmes dans les sciences. La Directrice Générale de la FCRM a expliqué aux élèves que les sciences étaient indispensables pour le développement du pays en leur donnant des exemples concrets. Elle a répondu autant que possible à toutes les questions.
 
Enfin, la Professeure Francine NTOUMI a rappelé que de nombreuses femmes ont marqué l’histoire avec de grandes avancées scientifiques pour le bien de l'humanité même si le nombre de femmes ayant eu le prix Nobel en sciences est encore trop limité.
 
Crédit Photos : Complexe Scolaire Grace Rhuddy
}
lire plus
  • 2021

    18 Novembre
img

COMMUNIQUE DE PRESSE : Les codirecteurs de PANDORA-ID-NET, le professeur Ntoumi et le professeur Sir Zumla sont élus Membres de la prestigieuse ACADEMIE MONDIALE DES SCIENCES (WORLD ACADEMY OF SCIENCES)

Le consortium de partenaires PANDORA-ID-NET est très fier d'annoncer que nos co-directeurs, le professeur Francine Ntoumi (FRCM, Congo) et le professeur Sir Alimuddin 'Ali' Zumla (UCL, Royaume-Uni), ont été élus membres de l'Académie Mondiale des Sciences, en anglais The World Academy of Sciences, abrégé en TWAS.

La liste 2022 des 58 membres nouvellement élus se compose d'éminents scientifiques mondiaux dans les domaines des mathématiques, de la physique, de la chimie, de l'astronomie, des sciences agricoles, des géosciences, de la biologie, de l'agronomie, de la médecine, des sciences de la santé, des sciences de l'ingénieur, de la société et de l'économie des sciences de la santé.


Parmi les membres nouvellement élus, 5 viennent d'Europe (un du Royaume-Uni, de la France, de l'Allemagne, de l'Italie et de la Suisse) ; 7 du Brésil ; 7 d'Afrique (République du Congo, Cameroun, Éthiopie, Kenya, Sénégal et Afrique du Sud) ; 6 de Chine et d'Inde chacun ; 3 du Moyen-Orient ; 3 de Cuba ; 2 d'Australie, du Bangladesh, d'Ouzbékistan, de Malaisie, d'Iran et des États-Unis ; et 1 de Géorgie, de Serbie, du Pakistan, de Nouvelle-Zélande, de Taïwan et de Bolivie. Plus d'informations sur les biographies des membres élus sur le site Web : https://twas.org/article/twas-elects-58-new-fellows).


L'Académie mondiale des sciences a été fondée en 1983 sous la direction du regretté lauréat du prix Nobel, le professeur Abdus Salam, et de neuf autres lauréats du prix Nobel. L'Académie a été officiellement lancée par le SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DES NATIONS UNIES Javier Pérez de Cuéllar, en 1985. (Site Internet : https://twas.org/).
Le professeur Francine Ntoumi est la première scientifique de la République du Congo à être élue. Sir Ali Zumla est le seul scientifique du Royaume-Uni à être élu dans la liste 2022. Son élection porte désormais à six le nombre total des britanniques de l'Académie mondiale des sciences dans la catégorie Médecine. (https://twas.org/directory?members-type=fellows).


Le mandat des membres du TWAS nouvellement élus entrera en vigueur le 1er janvier 2022. La cérémonie officielle d'intronisation aura lieu lors de la prochaine assemblée générale du TWAS au printemps 2022, à Trieste, en Italie.

}
lire plus