fcrm>

ACTUALITES

  • 2022

    1 Décembre
img

Célébration de la Journée Mondiale de Lutte contre le VIH/SIDA

La Journée mondiale du sida, qui se tient le 1er décembre, et qui est un moment de réflexion : sur ce que nous avons accompli en matière d’intervention nationale et internationale de lutte contre le sida, et sur ce qu’il nous reste à accomplir.

Le thème de cette année : ÉGALITÉ MAINTENANT , nous rappelle que le VIH prospère là où persistent les inégalités. Lorsque des épidémies se chevauchent comme la COVID-19, la fièvre jaune et d'autres maux sociaux comme la délinquance juvénile dans la plupart des grandes villes africaines, il faut riposter sur plusieurs fronts en même temps. Cependant, en l’absence de stratégies efficaces pour venir à bouts à tous ces maux, il est naturel d'assister à une recrudescence du VIH qui mettrait à mal notre réponse en matière de santé publique à ces épidémies superposées. 

Au regard de l'ODD3 (Objectif du Développement Durable) : Donner aux individus les moyens de vivre une vie saine et promouvoir le bien-être à tous les âges. Il ne nous reste plus que huit ans pour mettre fin au sida comme menace de santé mondiale. Ce thème, nous invite donc à œuvrer en faveur des actions concrètes de l'ONUSIDA qui ont fait leurs preuves et qui sont nécessaires pour lutter contre les inégalités et aider à mettre fin au sida d'ici 2030. Il s’agit de :  

  • Renforcer la disponibilité, la qualité et la conformité des services de traitement, de dépistage et de prévention du VIH afin que tout le monde y ait accès correctement. 
  • Réformer les lois, les politiques et les pratiques pour lutter contre la stigmatisation et l’exclusion auxquelles sont confrontées les personnes vivant avec le VIH et les populations clés et marginalisées, afin que chaque individu soit respecté et accueilli. 
  • Assurer le partage des technologies entre les communautés et entre le Sud et le Nord pour permettre l’égalité d’accès aux meilleures découvertes scientifiques concernant le VIH. 
  • Les communautés pourront utiliser et adapter le message « Égalité maintenant » afin de mettre en évidence les inégalités particulières auxquelles elles sont confrontées et encourager les actions nécessaires pour y remédier.
}
lire plus
  • 2022

    28 Novembre
img

La Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale, membre du réseau scientifique international GABRIEL

Le réseau scientifique international GABRIEL accueille son 22ème membre, la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale située à Brazzaville, en République du Congo. En rejoignant le réseau GABRIEL, la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale (FCRM) contribuera à ses projets de recherche sur la tuberculose, les infections respiratoires aigues et la résistance aux anti-microbiens. La FCRM pourra établir des collaborations avec les entités partenaires du réseau pour renforcer ses capacités afin d’appuyer les décideurs et les structures sanitaires du pays et ainsi avoir un impact toujours plus important sur la recherche et la santé de la République du Congo.

La Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale est le 22ème membre du réseau GABRIEL, constitué d’institutions publiques et privées réparties dans 17 pays.

A propos du réseau GABRIEL

Créé en 2008 par la Fondation Mérieux, ce réseau scientifique international œuvre pour développer les capacités de recherche et de formation des laboratoires locaux – en particulier sur la tuberculose, la résistance aux antimicrobiens et les infections respiratoires aigües – et améliorer la surveillance des maladies ayant un impact majeur sur la santé publique dans les pays à ressources faibles ou limitées. Le réseau rassemble les Laboratoires Rodolphe Mérieux, des laboratoires de référence nationaux ainsi que des instituts de recherche académiques, universitaires ou hospitaliers.

}
lire plus
  • 2022

    21 Novembre
img

Soirée Cult’ : Black Panther dans l’œil des experts

À l’occasion de la sortie de Black Panther 2, une soirée exceptionnelle sera organisée à la Halle Tropisme à Montpellier le vendredi 25 novembre 2022 à 19h.

Cette soirée organisée par Instant Science en partenariat avec l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et dans le cadre de l’événement Iconic co-produit par Montpellier Méditerranée Métropole et la Halle Tropisme propose un décryptage de l’univers de Black Panther avec des scientifiques, jeux et grand quiz.

Plusieurs scientifiques participeront à cette soirée dont la professeure Francine NTOUMI directrice générale de la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale et présidente du conseil scientifique de l'IRD.

Pour plus d’informations ou faire une réservation : https://soiree-black-panther.eventbrite.fr
}
lire plus
  • 2022

    14 Novembre
img

Cérémonie de remise des bourses Femmes et Sciences 2022-2023

En 2021, la FCRM et ses partenaires ont initié pour la première fois un fonds pour des bourses d'études « Femmes et sciences » pour les femmes congolaises. Au total, huit (8) bourses ont été attribuées aux étudiantes de niveau Master 1 et Master 2 de l'Université Marien Ngouabi et de l'Université Sassou Nguesso.
 
Cette année, la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale et ses partenaires ont organisé la deuxième édition de remise des bourses d'excellence pour les étudiantes congolaises et la troisième attribution du prix d'encouragement scientifique pour les femmes congolaises sous le haut patronage de la Première Dame de la République du Congo, Madame Antoinette Sassou Nguesso, Présidente de la Fondation Congo Assistance, ce jeudi 10 novembre 2022 dans la salle Canal Olympia à Brazzaville. Ceci a été l'occasion de lancer la campagne de sensibilisation "Femmes et Sciences" 2022-2023 de la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale (FCRM) sous le thème : " La femme au cœur du savoir ".
 
Ce thème fait écho à la contribution des femmes à tous les âges de la vie et dans tous les domaines de la connaissance. Au cours des 12 prochains mois, ce thème mettra en lumière la participation des femmes congolaises à la recherche et à l'innovation et rappellera la nécessité de former, d'encourager et de briser les stéréotypes. Les femmes de savoir doivent être des sources d'inspiration pour les autres afin de créer une dynamique qui sera un bastion et une source de solution aux défis globaux de notre époque.
 
Prenant la parole pour son mot de circonstances, la directrice générale de la FCEM a rappelé à la communauté "l'effet Matilda" à savoir que de nombreuses femmes ont été oubliées intentionnellement de récompenses, publications majeures et prix Nobel, leurs travaux ayant été endossés par des hommes : "Nous ne voulons plus d'effet Matilda. Les femmes de savoir doivent être des sources d'inspiration pour d'autres afin de créer une dynamique qui sera un rempart et une source de solutions aux défis mondiaux auxquels notre ère est confrontée".
 
Au total, dix (10) bourses ont été attribuées aux étudiantes de niveau Master 1 et Master 2 de l'Université Marien Ngouabi. Le prix d'encouragement scientifique pour les femmes congolaises a été remis cette année au Dr Foxie MIZELE (photo), mathématicienne enseignante dans le département de biostatistiques à l'université Denis Sassou Nguesso, par le Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique et de l'Innovation Technologique, Madame Edith Emmanuelle ADOUKI, qui a encouragé les récipiendaires ainsi que les jeunes filles présentent dans la salle à s'investir avec toute leur énergie dans les sciences pour participer activement au développement de notre pays.
 
Cette célébration de la femme au cœur du savoir, a réuni de nombreuses personnalités, des scientifiques africains et européens, des diplomates, des décideurs locaux et régionaux, des étudiants et leurs familles et surtout la jeunesse congolaise.
}
lire plus