fcrm>

ACTUALITES

  • 2021

    10 Avril
img

CONTEXTE DU PROGRAMME DE BOURSES

Face aux nouveaux défis mondiaux comme la biodiversité menacée, les changements climatiques ou les menaces sanitaires, La Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale est convaincue que la Science a un rôle central pour trouver les solutions adaptées à chaque environnement et contexte géographique. A cet effet, la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale en collaboration avec ses partenaires a développé une stratégie à plusieurs paliers pour promouvoir les femmes dans les sciences, changer les stéréotypes négatifs des femmes engagées dans les sciences, sensibiliser la population et tout particulièrement en milieu scolaire pour susciter des vocations.
 
C’est ainsi que le prix d’encouragement scientifique a été initié en 2019 avec le ministère de la recherche scientifique et de l’innovation technologique. En 2020, en raison de la crise sanitaire de la COVID-19, les activités se sont focalisées sur les campagnes d’affichage « Femmes et Science, une révolution silencieuse ». La Première Dame de la République du Congo qui est aussi la présidente de la Fondation Congo Assistance nous a fait l’honneur d’accepter d’être la marraine de ce programme « Femmes et Sciences » en République du Congo.
 
En 2021, la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale et ses partenaires lancent un nouveau programme de bourses pour les étudiantes de l’université Marien Ngouabi, de l’Université Denis Sassou Nguesso ou dans un établissement privé d'enseignement supérieur en filières scientifiques.
 
CONDITIONS D'ELIGIBILITE
 
Les candidates doivent :
- Être inscrites à l’Université Marien Ngouabi (Faculté de Science de la Santé – Faculté des Sciences et Techniques), à la faculté des Sciences Appliquées de l’Université Denis Sassou Nguesso ou dans un établissement privé d'enseignement supérieur en filières scientifiques.
 
- Être âgées de moins de 25 ans à la date de candidature.
Le dossier de candidature doit comprendre :
Bourse Femmes et Sciences - Master 1
Copie de la pièce d’identité
Copies des résultats universitaires (incluant la note de stage) en L1, L2 et L3
Copie de tous les diplômes universitaires
Une lettre de motivation
Curriculum vitae détaillé
Deux lettres de recommandations de deux enseignants de l’université d’attache
 
2. Bourse Femmes et Sciences - Master 2
 
Copie de la pièce d’identité
Copies des résultats universitaires en L1, L2, L3 et M1
Copie de tous les diplômes universitaires
Une lettre de motivation
Curriculum vitae détaillé
Deux lettres de recommandations de deux enseignants de l’université d’attache
 
3. Bourses Femmes et Sciences pour LE DOCTORAT
 
Disponibilité de deux (2) bourses de doctorat sur le paludisme et les maladies tropicales négligées dans le cadre du projet CANTAM3
Copie de la pièce d’identité
Copies des résultats universitaires en L1, L2, L3, M1 et M2
Copie de tous les diplômes universitaires
Une lettre de motivation
Curriculum vitae détaillé
Deux lettres de recommandations de deux enseignants de l’université d’attache
Une copie de la proposition du projet de thèse (problématique, méthodologie, plan et calendrier de travail),
 
Les photocopies légalisées de toutes les pièces ici en copies simples, seront exigées
 
COMMENT POSTULER ?
 
Envoyer le dossier complet de candidature à l’adresse suivante : info@fcrm-congo.com
Avant le 20 mai 2021 à minuit.
}
lire plus
  • 2021

    8 Avril
img

PROFESSEURE FRANCINE NTOUMI ELUE PRESIDENTE DU CONSEIL SCIENTIFIQUE DE L'INSTITUT DE RECHERCHE POUR LE DEVELOPPEMENT

Nommée membre du conseil scientifique de l'IRD (Institut de Recherche et de Développement) suite à l'Arrêté du 8 février 2021 du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères et la ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, portant nomination au conseil scientifique de la dite Institution. NOR : ESRR2035022A, Francine NTOUMI a été élue à la présidence de ce comité scientifique suite au vote majoritaire (76%) lors de sa session inaugurale les 1er et 2 Avril 2021.
Laurent LAPLAZE (Directeur de Recherche) à l’IRD, a été élu vice-président du conseil scientifique. il travaille au sein du laboratoire Diversité, Adaptation et Développement des plantes (DIADE). Ses recherches visent à caractériser et mobiliser la biodiversité végétale et microbienne pour développer de nouvelles variétés et pratiques pour améliorer de façon durable la production et la résilience des systèmes agricoles, et réhabiliter les agro-et écosystèmes dégradés au Sud.
 
RÔLE ET MISSIONS DU COMITE SCIENTIFIQUE DE L'IRD
 
Le Conseil Scientifique donne son avis sur les grandes orientations de la politique scientifique de l’Institut, les activités de valorisation, d’information et de formation ainsi que sur les principes communs d’évaluation des unités et des personnels de recherche. Il est consulté sur la création, la modification ou la suppression des départements scientifiques, des unités de recherche et des unités de service de l’institut ainsi que sur la nomination de leur directeur. Le Conseil Scientifique se réunit au moins deux fois par an sur convocation de la Présidence de l'Institut.
 
}
lire plus
  • 2021

    12 Mars
img

RELEVER LES DEFIS LIES AU DEPLOIEMENT DES VACCINS COVID-19 DANS LES PAYS AFRICAINS

"La pandémie COVID-19 a une fois de plus mis en évidence les inégalités mondiales en matière de soins de santé. Le système médical mondial et la communauté des professionnels de la santé ont la responsabilité de remédier à ces inégalités en assurant un accès et un approvisionnement équitables en vaccins. Les gouvernements africains doivent se focaliser sur l’augmentation des capacités locales de la chaîne du froid pour le stockage des vaccins COVID-19. Ils doivent aussi se concentrer sur la pharmacovigilance, la distribution innovatrice de ces vaccins dans les communautés et les efforts visant à réduire les réticences à l'égard des vaccins en combattant les fausses informations qui pullulent sur les réseaux sociaux. A ce sujet, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour trouver des interventions fondées sur des données probantes et pour mieux comprendre les facteurs qui motivent cette hésitation. Si ces questions ne sont pas abordées de manière proactive et globale, les efforts louables déployés pour distribuer les vaccins, atteindre l'immunité collective et mettre fin à la pandémie de COVID-19 pourraient, malheureusement, être insuffisants sur le continent africain".
 
Parmi les co-auteurs de cet article, on note le Docteur Denis MUKWEGE (Prix Nobel de la Paix, RDC), le Professeur Jean-Jacques MUYEMBE TAFUM (Directeur de l'INRB et découvreur du virus Ebola) et la Professeure Francine NTOUMI (Présidente de la FCRM),Article disponible en suivant le lien ci-après : https://www.thelancet.com/.../PIIS2214-109X(21.../fulltext
}
lire plus
  • 2021

    8 Mars
img

CELEBRATION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DES DROITS DE LA FEMME

« Leadership féminin : Pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19 »
 
La pandémie et le confinement n'ont pas seulement bouleversé l'équilibre du monde, elle a favorisé également l'anéantissement de plusieurs années en matière des droits de la femme surtout en Afrique où les femmes principales actrices ont vue leurs taches quotidiennes doublées mais aussi une forte exposition à plusieurs formes de violences tant morale que physique. Mais la pandémie n'a pas seulement été que souffrance pour ces femmes, elles ont été en première ligne dans la lutte contre la COVID-19 à travers divers actions. Dans le domaine de la recherche par exemple, le dernier webinaire sous-régionale organisé par la le Réseau CANTAM cordonné par la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale sous le thème : CONTRIBUTION DES FEMMES SCIENTIFIQUES D'AFRIQUE CENTRALE DANS LA LUTTE CONTRE LA COVID-19, a mis en lumière l'apport multiforme de ces femmes face à cette pandémie.
 
Cette engagement des femmes quelques soit le secteur d'activité dans la lutte contre la COVID-19 est un signal fort lancer aux décideurs pour adopter plus de lois sinon des mesures favorisant la participation des femmes sur un pied d’égalité avec les hommes en vue de construire ce futur égalitaire.
 
Francine Ntoumi
Serena Williams
Basilde Massamba
Wangari Maathai
Fanie Fayar
Louise Mushikiwabo
Ngozi Okonjo-Iweala
Annoncia Badiabio
Matshidiso Rebecca Moetti
 
}
lire plus