fcrm>

ACTUALITES

  • 2020

    29 Décembre
img

BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2021

Innovation, Esprit d’équipe, Intégrité, ExcellenceResponsabilitéPassion. Laissons ces valeurs nous guider pour cette nouvelle année. Toute l'équipe de la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale vous souhaite une bonne et heureuse année 2021. Que vos souhaits professionnels et personnels trouvent leurs accomplissements, en cette nouvelle année..

Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale

}
lire plus
  • 2020

    14 Décembre
img

LES TETES D'AFFICHES DE DENISE EPOTE

Ce dimanche 13 Décembre 2020, Denise EPOTE a consacré sa chronique dominicale "LES TETES D'AFFICHES" à la Professeure Francine NTOUMI dont l'article sur le fort plaidoyer  pour ne pas oublier les autres maladies infectieuses qui nous minent à cause de la COVID-19, paru dans la revue scientifique Nature. La Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale vous invite à écouter cette excellente chronique en suivant le lien ci-après :https://www.rfi.fr/fr/podcasts/les-t%C3%AAtes-d-affiches-de-denise-epot%C3%A9/20201213-comment-g%C3%A9rer-plus-efficacement-les-crises-sanitaires

}
lire plus
  • 2020

    1 Décembre
img

JOURNEE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA : SOLIDARITE MONDIALE ET RESPONSABILITE PARTAGEE

Célébrée différemment cette année dans un contexte particulier marqué par la pandémie de la COVID-19 qui a monopolisé l'attention du monde entier, le thème de l’édition 2020 de la Journée mondiale de lutte contre le sida est : « Solidarité mondiale et responsabilité partagée ».  

Ce thème né du constat que la COVID-19 fournit un exemple de solidarité mondiale et de responsabilité partagée doit nous rappeler que d'autres pathologies tel que le VIH-SIDA ne doivent pas rester en marge de cet engagement mondiale, que l'Homme doit demeurer au centre des priorités sanitaires. Ainsi, comme le rappelle l'ONUSIDA, La solidarité mondiale et la responsabilité partagée nécessitent de revoir la manière dont nous appréhendons les ripostes contre les épidémies à l'échelle mondiale, y compris celle au sida. Le monde doit resserrer ses rangs pour assurer :  

  • Le financement total du secteur de la santé,
  • Un accès garanti aux soins et aux médicaments,
  • Le respect des droits humains,
  • La priorité aux droits des femmes et des filles, ainsi qu’à l’égalité des sexes.
 
Le thème de cette année, cadrant parfaitement avec l'article de la Professeure Francine NTOUMI paru dans la revue scientifique NATURE faisant un excellent plaidoyer sur les maladies tropicales qui, elles aussi, doivent bénéficier d'un élan de solidarité mondiale comme celle que nous connaissons aujourd'hui avec la pandémie de la COVID-19. (Nature. 2020 Nov;587(7834):331. doi: 10.1038/d41586-020-03220-5)
}
lire plus
  • 2020

    27 Novembre
img

DOCTEUR DOMINIQUE FATIMA VOUMBO MATOUMONA LAUREATE DU PRIX JEUNES TALENTS AFRIQUE SUBSAHARIENNE L'OREAL - UNESCO

L’initiative conjointe créée en 2010, par la Fondation L'Oréal et l’Unesco, récompense chaque année vingt chercheuses pour l’excellence académique de leurs travaux et les soutient au travers des dotations de 10 000 € pour les doctorantes et de 15 000 € pour les post doctorantes afin de leur permettre de poursuivre et consolider leurs travaux de recherche. Pour cette édition 2020, Docteur Dominique Fatima Voumbo Matoumona de nationalité congolaise (Brazzaville) figure parmi les vingt lauréate. 

Dominique Fatima Voumbo Matoumona, post doctorante, sciences de la santé, au centre international de recherche médicale de Franceville (CIRMF, Gabon - Institution du Réseau CANTAM coordonée par la FCRM) et à la faculté des sciences et technologies de l'université Marien-Ngouabi, au Congo Brazzaville. 
Dominique Fatima Voumbo Matoumona mène plusieurs projets de recherche sur le paludisme, notamment sur la résistance des parasites responsables de cette maladie (plasmodium falciparum) aux traitements antipaludiques existants. Elle considère que la pharmacopée traditionnelle n'est pas suffisamment exploitée, notamment en Afrique centrale, et vise à mettre en place un laboratoire de recherche sur le traitement à base de plante pour des maladies transmissibles et non transmissibles.

Ancienne étudiante encadrée par la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale pour son Master 2 qu'elle obtint avec mention très Honorable en juillet 2013, La Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale est extrêmement fière de la lauréate, tout en lui souhaitant bonne continuité dans ces futures entreprises. 

}
lire plus