fcrm>

ACTUALITES

  • 2021

    27 Avril
img

VISITE DE LA DELEGATION FRANCAISE A LA FCRM

La Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale a été honorée de la visite de la délégation française (M. Christophe BIGOT : Directeur Afrique et de l'Océan Indien du Quai d'Orsay, son excellence François BARATEAU : Ambassadeur de la République Française en République du Congo, Dr. Pierre CROZIER : Conseiller régional en « santé mondiale ». ) au son Centre de Recherches sur les Maladies Infectieuses - Christophe Mérieux .
 
Cette visite dont le but principal était de prendre connaissance des différents travaux de recherches menés par la FCRM, d'avoir un entretien avec les équipes de recherche et d'explorer les pistes pour dynamiser la recherche biomédicale. Monsieur L'ambassadeur a manifesté un grand intérêt sur la formation des étudiants et les activités de recherche en cours et a renouvelé le soutien de la coopération française.
 
Il faut noter qu'en 2020, la France à travers sa représentation diplomati-
que en République du Congo et par l’intermédiaire de son Service de Coopération et d’Action culturelle (SCAC), a alloué une subvention à la FCRM, afin de soutenir ses activités de recherches sur la COVID-19.
}
lire plus
  • 2021

    25 Avril
img

JOURNEE INTERNATIONALE DE LUTTE CONTRE LE PALUDISME

Le paludisme est l’une des maladies infectieuses les plus meurtrières en Afrique. En 2019, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) enregistrait 229 millions de cas de paludisme dans le monde. L’Afrique représentait 95 % de ces cas de paludisme, soit 215 millions de cas, et comptabilisait 94 % des 409 000 décès. Les enfants de moins de 5 ans constituent le groupe le plus vulnérable face au paludisme, représentant 67 % des décès imputables à la maladie dans le monde, soit 272 000 décès.
 
Au cours des deux dernières décennies, de grands progrès dans la lutte contre le paludisme ont été observés , sauvant 7.6 millions de vies et prévenant plus d’un milliard de cas de paludisme. Mais depuis deux ans, ces progrès stagnent. La crise sanitaire causée par la Covid-19 a sans aucun doute eu un impact négatif sur la lutte contre le paludisme.
 
La Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale s'associe à toutes les parties prenantes impliquées dans la lutte contre le paludisme afin que tous ensemble nous fassions de cette lutte, notre priorité. Un seul objectif : un monde avec ZERO PALUDISME.
}
lire plus
  • 2021

    10 Avril
img

CONTEXTE DU PROGRAMME DE BOURSES

Face aux nouveaux défis mondiaux comme la biodiversité menacée, les changements climatiques ou les menaces sanitaires, La Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale est convaincue que la Science a un rôle central pour trouver les solutions adaptées à chaque environnement et contexte géographique. A cet effet, la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale en collaboration avec ses partenaires a développé une stratégie à plusieurs paliers pour promouvoir les femmes dans les sciences, changer les stéréotypes négatifs des femmes engagées dans les sciences, sensibiliser la population et tout particulièrement en milieu scolaire pour susciter des vocations.
 
C’est ainsi que le prix d’encouragement scientifique a été initié en 2019 avec le ministère de la recherche scientifique et de l’innovation technologique. En 2020, en raison de la crise sanitaire de la COVID-19, les activités se sont focalisées sur les campagnes d’affichage « Femmes et Science, une révolution silencieuse ». La Première Dame de la République du Congo qui est aussi la présidente de la Fondation Congo Assistance nous a fait l’honneur d’accepter d’être la marraine de ce programme « Femmes et Sciences » en République du Congo.
 
En 2021, la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale et ses partenaires lancent un nouveau programme de bourses pour les étudiantes de l’université Marien Ngouabi, de l’Université Denis Sassou Nguesso ou dans un établissement privé d'enseignement supérieur en filières scientifiques.
 
CONDITIONS D'ELIGIBILITE
 
Les candidates doivent :
- Être inscrites à l’Université Marien Ngouabi (Faculté de Science de la Santé – Faculté des Sciences et Techniques), à la faculté des Sciences Appliquées de l’Université Denis Sassou Nguesso ou dans un établissement privé d'enseignement supérieur en filières scientifiques.
 
- Être âgées de moins de 25 ans à la date de candidature.
Le dossier de candidature doit comprendre :
Bourse Femmes et Sciences - Master 1
Copie de la pièce d’identité
Copies des résultats universitaires (incluant la note de stage) en L1, L2 et L3
Copie de tous les diplômes universitaires
Une lettre de motivation
Curriculum vitae détaillé
Deux lettres de recommandations de deux enseignants de l’université d’attache
 
2. Bourse Femmes et Sciences - Master 2
 
Copie de la pièce d’identité
Copies des résultats universitaires en L1, L2, L3 et M1
Copie de tous les diplômes universitaires
Une lettre de motivation
Curriculum vitae détaillé
Deux lettres de recommandations de deux enseignants de l’université d’attache
 
3. Bourses Femmes et Sciences pour LE DOCTORAT
 
Disponibilité de deux (2) bourses de doctorat sur le paludisme et les maladies tropicales négligées dans le cadre du projet CANTAM3
Copie de la pièce d’identité
Copies des résultats universitaires en L1, L2, L3, M1 et M2
Copie de tous les diplômes universitaires
Une lettre de motivation
Curriculum vitae détaillé
Deux lettres de recommandations de deux enseignants de l’université d’attache
Une copie de la proposition du projet de thèse (problématique, méthodologie, plan et calendrier de travail),
 
Les photocopies légalisées de toutes les pièces ici en copies simples, seront exigées
 
COMMENT POSTULER ?
 
Envoyer le dossier complet de candidature à l’adresse suivante : info@fcrm-congo.com
Avant le 20 mai 2021 à minuit.
}
lire plus
  • 2021

    8 Avril
img

PROFESSEURE FRANCINE NTOUMI ELUE PRESIDENTE DU CONSEIL SCIENTIFIQUE DE L'INSTITUT DE RECHERCHE POUR LE DEVELOPPEMENT

Nommée membre du conseil scientifique de l'IRD (Institut de Recherche et de Développement) suite à l'Arrêté du 8 février 2021 du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères et la ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, portant nomination au conseil scientifique de la dite Institution. NOR : ESRR2035022A, Francine NTOUMI a été élue à la présidence de ce comité scientifique suite au vote majoritaire (76%) lors de sa session inaugurale les 1er et 2 Avril 2021.
Laurent LAPLAZE (Directeur de Recherche) à l’IRD, a été élu vice-président du conseil scientifique. il travaille au sein du laboratoire Diversité, Adaptation et Développement des plantes (DIADE). Ses recherches visent à caractériser et mobiliser la biodiversité végétale et microbienne pour développer de nouvelles variétés et pratiques pour améliorer de façon durable la production et la résilience des systèmes agricoles, et réhabiliter les agro-et écosystèmes dégradés au Sud.
 
RÔLE ET MISSIONS DU COMITE SCIENTIFIQUE DE L'IRD
 
Le Conseil Scientifique donne son avis sur les grandes orientations de la politique scientifique de l’Institut, les activités de valorisation, d’information et de formation ainsi que sur les principes communs d’évaluation des unités et des personnels de recherche. Il est consulté sur la création, la modification ou la suppression des départements scientifiques, des unités de recherche et des unités de service de l’institut ainsi que sur la nomination de leur directeur. Le Conseil Scientifique se réunit au moins deux fois par an sur convocation de la Présidence de l'Institut.
 
}
lire plus