Dernières actualités



La présidente de la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale a participé à la soirée de remise des bourses de L’OREAL-UNESCO FOR WOMEN IN SCIENCE » à des jeunes femmes africaines engagées dans les sciences. Au cours de cet événement, la présidente de la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale a participé au panel de discussion sur le thème :  Que faire pour améliorer la situation (pour avoir plus de femmes africaines qui s’engagent dans les sciences) ? ». Ce panel animé par la Directrice Générale de la Fondation L’ORÉAL, Madame Alexandra PALT, comprenait le Prof Rose LEKE (Immunologiste de grand renom), Jonathan MBOYO ESOLE (mathématicien génial considéré comme le futur Einstein ).

La Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale a tenu son Conseil d'administration annuel ce 27 Novembre 2018 à son siège. Le Conseil était présidée par le Prof.Peter Kremsner , Directeur de l'Institut de Médecine Tropicale de l'Université de Tübingen (Allemagne).

A l'occasion de la célébration de notre 10e anniversaire d'existence, nous avons échangé ce lundi 19 novembre 2018 à Brazzaville avec la presse locale et internationale pour présenter les activités en lien avec la célébration de son dixième anniversaire ainsi que les défis auxquels sont confrontés une ONG œuvrant pour soutenir la recherche biomédicale en Afrique par les africains.

La Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale et le Consortium panafricain pour la préparation et la réponse rapide aux épidémies causées par des maladies infectieuses (PANDORA -ID-NET) ont organisé du 22 au 26 Octobre 2018,une formation pratique sur la détection ultrasensible de virus dans les échantillons cliniques (Technologie APOH) au Centre de Recherche sur les Maladies Infectieuses(CerMI) à la Cité Scientifique de Brazzaville (Ex ORSTOM). Cette technique très sensible basée sur la protéine APOH peut être adaptée à la détection de tous les pathogènes (bactéries et parasites). 

La Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale à participé du 22 au 26 octobre 2018 à la Semaine Africaine des Sciences dans le cadre de la Next Einstein Forum , une initiative du docteur ETOKABEKA ancienne étudiante encadrée par la FCRM et qui est actuellement enseignante -chercheur à l'université Marien Ngouabi et à l'Institut National de Recherches en Sciences de la Santé. La FCRM était partenaire de cette initiative.  Au cours de cette semaine, le Next Einstein Forum (NEF) a développé de nombreuses activités de formation et d'éducation . 

CréditPhotos : Semaine Africaine des Sciences.

La Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale à participé du 08 au 11 octobre 2018 à Lambaréné (Gabon), au premier congres Africain sur les essais cliniques sous le thème : " Historique et perspectives des essais clinique en Afrique subsaharienne".

Lors de ce congrès qui a connut cinq sessions : 
Évaluation des tests diagnostics
Essais thérapeutiques
Essais vaccinaux
Immunologie, biologie moléculaire et autres sciences fondamentales
Cutting Edge (Originalité, innovation, perspectives méthodologiques,controverses et révolution.
.
La Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale a fait une présentation sur les cytochromes P450 de la deuxième famille pour donner une explication sur les métaboliseurs rapide, lent et intermédiaire.

Les Projets Ngalou et la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale ont signé un partenariat entre les deux structures représentées mutuellement par Madame Marlene Bitsene, Directrice générale des Projets Ngalou et Madame Francine NTOUMI, Directrice générale de la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale.

Les deux parties conviennent de développer une collaboration dans les domaines suivants :
. sensibilisation à I'importance capitale de l'éducation des filles et des femmes;
. défense et promotion des intérêts des filles et des femmes par le biais des diverses activités.

La campagne de sensibilisation des jeunes filles aux carrières scientifiques a repris pour l'année 2018-2019 à travers des panneaux géants disponible au CCF, à l'aéroport Maya Maya, au rond-point Moungali et à la Mairie Centrale . Nous allons de nouveau nous rendre dans les lycées et collèges pour expliquer aux jeunes pourquoi il faut plus de scientifiques congolais et surtout plus de femmes. Rejoignez-nous sur Facebook : www.facebook.com/ProjetFemmesetSciences et sur WhatsApp : https://chat.whatsapp.com/LjHIwGszarOI7YMAOt78Xh