Dernières actualités



La Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale a le plaisir de vous convier à la journée portes ouvertes du 30 juin 2018 à occasion de la journée de la Renaissance Scientifique de l'Afrique sous l'autorité du Ministre de la Recherche Scientifique et de l'Innovation Technologique, qui se tiendra au sein de la Cité Scientifique (Ex ORSTOM) de 11h à 15h. Lors de cette journée, vous aurez l'occasion de découvrir notre Centre de Recherches sur les Maladies Infectieuses (CeRMI) et le laboratoire d'impression 3D.

Sous le patronnage du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, 

Le Laboratoire Nationale de Santé Publique et la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale en partenariat avec les réseaux PANDORA et ALERRT organisent un atelier de formation des Comités d’Ethique et Autorités de Réglementation sur l’évaluation des protocoles de recherche en situation d’urgence du 31 Mai au 03 Juin 2018 à Brazzaville.

Les objectifs de cet atelier étaient de :

  • Réunir  les experts en   éthique dans la recherche humaine  et les  autorités de règlementation (Médicaments et Vaccins) des pays à risque.
  •  Présenter les recommandations de la réunion du  consortium ALERRT à Dakar  avec  les parties prenantes sur  les procédures d'éthique qui soutiennent la préparation et la riposte aux épidémies  nationales. 
  • Partager l'expérience et les actions planifiées des pays voisins.
  • Développer des procédures opératoires standards de réponse (Avant, Pendant et Apres les épidémies) pour les comités d’éthique et les autorités de règlementation  en République du Congo 
  • Il est attendu que des  lignes directrices pour l'élaboration de procédures opératoires  standards  pour l’évaluation   des protocoles de recherche  clinique incluant  des diagnostics, des produits thérapeutiques et des vaccins dans la réponse intégrée pour contrôler une épidémie de fièvre Ebola soient élaborées.

Après avoir échangé le samedi 05 Mai 2018 avec les lycéens et lycéennes (série scientifique) du Lycée d'enseignement privé "La Grâce" dans le 8e arrondissement de Brazzaville (Madibou), la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale et sa Directrice Générale ceux se sont rendus le samedi 26 Mai 2018 au Lycée d'enseignement privé "Camara Laye" dans le 3e arrondissement de Brazzaville (Moungali)   dans le cadre de son projet  de sensibilisation des jeunes congolais aux carrières scientifiques 

La Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale, vous présente Mademoiselle Geneviève ANDOSEH qui nous vient de Yaoundé au Cameroun.

Mademoiselle Geneviève formée à l'université de Yaoundé 1, a travaillé au laboratoire de Recherche sur la Tuberculose et Pharmacologie au Centre de Biotechnologie d' Ankolbisson. Grâce au réseau CANTAM, Geneviève est au Congo-Brazzaville pour une durée de deux (2) ans afin de participer à l'établissement du nouveau groupe de recherche sur la Tuberculose au Centre de Recherche pour les maladies Infectieuses (CeRMI). "C'est un honneur pour moi d’être ici à Brazzaville grâce au réseau CANTAM, cette opportunité me permet non seulement d’interagir avec les chercheurs congolais mais aussi d'acquérir plus d’expérience dans la recherche.." a déclaré Geneviève ANDOSEH.

Dans le cadre du projet : Femmes et Sciences, la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale et sa directrice générale ont eu un échange ce samedi 05 Mai 2018 avec les lycéens et lycéennes (série scientifique) du Lycée d'enseignement privé "La Grâce" dans le 8e arrondissement de Brazzaville (Madibou)
 
 Les objectifs de cet échange étaient de :

 • sensibiliser ces jeunes aux carrières scientifiques 
 •Connaitre leur niveau d'appréciation des métiers de sciences  au Congo, 

Pour rappel, le projet «  Femmes et Sciences » est un projet initié par la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale depuis 2 ans dans le but de sensibiliser et encourager les jeunes filles a s’engager dans les carrières scientifiques.

Thème mondial: Ready to beat malaria /Prêt à combattre le paludisme


La lutte contre le paludisme continue et doit s’intensifier.

Alors que des progrès avaient été observés avec une réduction du nombre de morts, il apparaît que la courbe remonte dans certains pays dont l’Afrique centrale.

Restons mobilisé , assainissons notre environnement pour détruire les gites larvaires (qui donneront des moustiques) et ne prenons des antipaludiques que sur la base d’un examen de laboratoire positif.

La Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale a été honoré de la visite de madame Alexandra PALT, Directrice de la Fondation L’Oréal ce mardi 17 avril 2018 au laboratoire de biologie moléculaire à l'Institut National des Sciences de la Santé et au Centre de Recherches sur les Maladies Infectieuses (CeRMI) à la Cité Scientifique (ex ORSTOM).

Apres une visité guidée des locaux de ces deux édifices, madame Alexandra PALT a échangé avec les membres de la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale dans la salle de réunion du Centre de Recherches sur les Maladies Infectieuses (CeRMI).

Pour la Directrice de la Fondation L’Oréal, les objectifs de cette réunion étaient de :

  • Comprendre les missions de la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale,
  • Comprendre les difficultés que rencontrent les femmes scientifiques au Congo,
  • Connaitre le taux des femmes qui s'orientent vers les carrières scientifiques,
  • Et écouter/avoir les suggestions d'actions pour mieux soutenir les femmes qui s’engagent dans les sciences. 

La Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale très intéressée par cette initiative à apporter une contribution qui a été appréciée par la Directrice de la Fondation L’Oréal.

Pour rappel, la Fondation L’Oréal  du Groupe L’Oréal (Leader mondial des produits cosmétiques) s'appuie sur  deux socles : la beauté et la science, pour développer, partout dans le monde, des actions utiles à des publics discriminés ou fragiles.

La Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale est active dans le soutien des femmes dans les sciences en conduisant diverses actions telles que la sensibilisation en milieu scolaire.

La Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale célèbre la journée internationale de la femme

Avec les femmes travaillant à l'OMS/AFRO.

Une conférence avec 4 panelistes ( Dr Birigimina, Prof. Ntoumi, Dr Good, et Dr Oyelade) sur le thème « Agir en faveur du prorès » , a été organisée et suivie par des échanges avec le public composé du personnel de l'OMS et aussi des participants non-OMS venus écouter les débats. Une animation musicale par un orchestre local a agrémenté le moment de réflexion autour des rafraîchissements.

Cette conférence avait pour but de présenter des profils pouvant servir de modèle pour la jeunesse

Le 03 mars 2017, la transmission a été au cœur des présentations et des débats qui ont suivis avec plus de 1000 jeunes présents au palais des congrès . La Présidente de la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale a été invitée à partager son parcours et expérience pour stimuler les jeunes à l'effort.

Ce fut un grand moment d'échanges et plein d'émotion. Le besoin de réussir des jeunes au Congo était très palpable. A notre modeste niveau , nous allons continuer à nous mobiliser afin de garder cette flamme d'espoir toujours allumée.

Le 21 février 2018, le Centre de Recherches sur les Maladies Infectieuses de la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale a été inauguré par le Ministre de la Recherche Scientifique et l’Innovation Technologique Monsieur Aimé Parfait Coussoud -Mavoungou en présence de deux membres du gouvernement Monsieur Jean Richard Bruno Itoua Ministre de l’Enseignement Supérieur et Madame Jacqueline Lydia Mikolo Ministre de la Santé et de la Population, du Directeur de Total E&P Congo Monsieur Pierre JESSUA et de plusieurs personnalités.

Ce bâtiment rénové par la société Total E&P Congo qui a contribuée également pour l’acquisition de quelques équipements ainsi que le partenariat Afrique-Europe pour les essais cliniques (EDCTP, www.edctp.org)  qui a participé aussi au renforcement de cette structure (équipement et formation).Ce centre  est composé de : 11 salles dont 1 salle de réunion,  2 bureaux ( pour les étudiants et chercheurs), 1 laboratoire pour l’impression 3D, 1 salle froide pour les congélateurs et réfrigérateurs, et 4 laboratoires pour la recherche (Culture cellulaire, Biologie moléculaire et immunologie) , des toilettes pour femmes et hommes. Cette infrastructure qui sera un plus au Congo dédiée à la recherche sur les maladies infectieuses, notamment la tuberculose et le VHI/Sida et autres dites tropicales négligées.

Il sied de rappeler que ce centre a abrité le premier atelier sur l’Impression 3D de la sous-région Afrique Centrale du 06 au 08 février 2018 sur initiative de la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale et du Réseau d’Afrique Centrale sur les Essais Cliniques. (CANTAM) financé par l’EDCTP