Dernières actualités



Pour la célébration des 100 ans de l’institut de médecine tropicale de l’Université Tübingen en Allemagne, nous avons présenté notre expérience de renforcement des capacités de la recherche médicale au Congo avec le soutien du Nord (Allemagne). Cette célébration qui a duré 3 jours a été rehaussée par la présence de très nombreuses autorités allemandes mais aussi Africaines telles que le ministre de la santé du Gabon et la célèbre chanteuse gabonaise Annie-Flore Batchiellilys

Vendredi 21 Avril 2017 à 19heures à l ‘hôtel Olympic Palace de Brazzaville, Prix du Meilleur technicien de laboratoire sur le diagnostic du paludisme organisé par la Fondation Congolaise pour la recherche Médicale. Ce fut tout simplement grandiose.

Des présentateurs pros et un programme bien huilé et sans temps mort. Merci à l’équipe dirigée par Ms Carine Kadès, Responsable des Opérations.

Le samedi 22 Avril 2017, s’est tenue une conférence scientifique de la Fondation Congolaise pour la Recherche à la cité de la Recherche (ex-ORSTOM). Professeur Peter KREMSNER, Directeur de l’Institut de Médecine Tropicale, Directeur du centre sur les maladies infectieuses de l’Université de Tübingen (Allemagne) et Directeur du centre de recherches Médicales de Lambaréné (CERMEL), Gabon, a fait le point sur la question suivante :: « Où en est le vaccin contre le paludisme ? ».

Une quarantaine d’écoliers et écolières ont participé à la discussion avec la Présidente de la Fondation Congolaise pour al Recherche Médicale. Cette  intervention est la dernière de l’année 2016-2017.  Aux termes de ces 3 rencontres à Brazzaville menées dans le cadre du mois de la femme donc au cours duquel un accent à a été mis sur les carrières scientifiques au féminin, il apparaît que les jeunes filles se sont montrées très curieuses au sujet du métier de scientifique.

Il a fallu leur montrer que la diversité de métiers est grande et que finalement toutes les sensibilités peuvent y trouver leur compte (ingénieur dans l’aéronautique, dans l’aérospatial, géomètre,  épidémiologiste, informaticien, biostatisticien, agronome,  etc…).  Dans la recherche Médicale, évidemment que les besoins sont très importants si on veut résoudre les problèmes de santé de nos populations.

 

La FCRM reprend la route en Octobre 2017 , probablement vers Pointe-Noire, Dolisie, Gamboma, etc…

Avec les objectifs suivants :

 

1) Sensibiliser les élèves à l'orientation vers des métiers scientifiques;

2) Sensibiliser à l'égalité Fille/Garçon dans les choix d'orientation après le Baccalauréat ;

3) Contribuer à la mise en place d'actions de partenariat avec le lycée pour certaines activités dans les laboratoires du lycée.

 

Pour la célébration de la journée de lutte contre la tuberculose (24 Mars) , la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale participae à plusieurs publications dans le numéro spécila de la revue scientifique « International Journal of Ifectous diseases » Mars 2017, Volume 56, page 1- 286.

http://www.ijidonline.com/issue/S1201-9712(17)X0003-9

Notamment, l’article de Linguissi et al. est d’un grand intérêt [PDF].

L’Institut français du Congo-Pointe-Noire, en partenariat avec le lycée français Charlemagne  a organisé une conférence « Sciences et Société en Afrique » le vendredi 10 Mars 2017 à l’institut Français de Pointe-Noire. 

Les intervenants furent Mr Mathieu RITA, polytechnicien qui fit la présentation qui fut suivie d’un débat entre Pierre JESSUA (Directeur Général (Total E&P Congo), Louis HANNECART (Directeur Général CongoRep) et Francine NTOUMI (Présidente de la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale). En présence de Jean-Luc DELVERT, Consul Général de France.

Dans le cadre de la campagne de sensibilisation des élèves et étudiants (es) aux carrières scientifiques, la présidente de la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale s’est rendue le samedi 10 décembre 2016 au lycée public d’enseignement général LUMUMBA afin d’échanger avec les élèves de terminale C et D.

 

Le but de cette campagne est de faire évoluer positivement les préjugés sur les femmes  dans les sciences et valoriser la carrière scientifique pour la femme Congolaise.

Cette rencontre  sous le thème : « Les femmes dans l’industrie pétrolière et parapétrolière » a été organisée par le réseau TWICE (Total Women’s Initiative for Communication and Exchange).

Les deux invitées oratrices étaient Francine NTOUMI Présidente de la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale et Madame Anne-Françoise DEGRYCK , Directrice Générale de Total Congo. Elles ont partagé leur expérience dans la vie professionnelle en présentant leur parcours et les défis qu’elles ont dû relever pour atteindre leurs objectifs.

DensiPara est une application mobile pour calculer la densité parasitaire, ce paramètre étant très important pour déterminer la force de l'infection plasmodiale.

Cette application d'utilisation simple peut être téléchargée gratuitement depuis la bibliothèque d'applications « Google Play » et installée sur n’importe quel téléphone portable équipé du système d'exploitation Android.

Une vingtaine de participants venant des structures de Brazzaville comme l’Institut National de Recherche en Sciences de la Santé, le CHU, l’Hôpital de Talangai, de Makelekelé, et autres ont pris part à cette formation.

Du 06 au 09 Novembre 2016, s’est tenue à Lusaka (Zambie) le 8ème forum de l’EDCTP (European & Developping Countries Clinical Trials Partnership). La Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale y a présenté ses travaux sur le paludisme :

Dr Felix KOUKOUIKILA-KOUSSOUNDA, Ms Madingha ETOKA-BEKA, Ms Nerly NGAMPIO et Prof. Francine NTOUMI  ont présenté les travaux en cours sur le paludisme (paludisme et grossesse, paludisme et trait drépanocytaire, vaccin pfSPZ).