fcrm>

ACTUALITES

  • 2019

    20 Novembre
img

ATELIER SUR LE RÔLE DES SCIENCES SOCIALES DANS LES INTERVENTIONS EN SANTE RELATIVES AUX MALADIES ÉMERGENTES ET RÉ-ÉMERGENTES

En marge du Congrès Africain sur les Essais Cliniques qui a eu lieu au Centre de Recherches Médicales de Lambaréné (CERMEL) au Gabon, Le consortium PANDORA-ID-NET était représenté par le Professeur Sarah Edwards (professeur de bioéthique, University College of London, UCL), M. Steve Diafouka-Kietela (Chef de projet PANDORA-ID-NET/FCRM) et Mme Mags Thomason (chef de projet PANDORA-ID-NET/UCL).

Au cours de l’atelier sur les sciences sociales, afin de contribuer aux efforts de la riposte contre les flambées des maladies infectieuses, le professeur Sarah Edwards a donné un aperçu de l'évolution de la mise en œuvre des sciences sociales rapides et rigoureuses en relation avec les maladies épidémiques émergentes et ré-émergentes depuis l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest. M. Chetel de son côté a dirigé les discussions sur le projet PANDORA-ID-NET en cours au Congo Brazzaville sur les déterminants socio-anthropologiques de l'exposition et du risque d'infection à virus Ebola dans les communautés rurales et réfugiées le long du corridor fluvial Congo.

Enfin, au terme de cet atelier, un réseau d'experts en sciences sociales dénommé "Réseau des sociologues et anthropologues d'Afrique Centrale", en sigle (RSAAC) a été créé dont M. Steve Diafouka-Kietela (Chef de projet PANDORA-ID-NET/FCRM) a été désigné comme coordonnateur dudit réseau.

Il sied de vous informer qu'un autre atelier sur « le rôle des infections provoquées chez l’Homme pour accélérer le développement de la recherche médicale en Afrique subsaharienne »,a été organisé, marqué par la présence de plusieurs partenaires, chercheurs et experts de renom dans le domaine de la recherche scientifique mondiale liée à la santé venus d’Europe (Allemagne, Autriche, France, Italie, Espagne, Royaume-Uni), d’Asie, des États-Unis et d’Afrique (Gabon, Cameroun, Congo, Bénin, Sénégal et Ouganda).

 
}
lire plus
  • 2019

    19 Novembre
img

CONGRES AFRICAIN DES ESSAIS CLINIQUES

Mr Jolivet Mayela, chef de projet du Réseau de Recherche Clinique de l'Afrique Centrale (CANTAM) et Mr Steve Diafouka, chef de projet du Consortium PANDORA-ID-Net , deux projets coordonnés par la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale ont pris part à la deuxième édition du Congrès Africain des Essais Cliniques du 10 au 14 Novembre 2019 au Centre de Recherches Médicales de Lambéréné au Gabon.

Ce congrès organisé sur le thème : L'essai clinique en Afrique subsaharienne : défi ou opportunité ? a rassemblé les chercheurs venus de tous les continents et permis d'aborder les grands défis de la recherche aujourd'hui.

}
lire plus
  • 2019

    11 Novembre
img

3e RÉUNION ANNUELLE DU COMITÉ DIRECTEUR DU RÉSEAU DE RECHERCHE CLINIQUE EN AFRIQUE CENTRALE (CANTAM) 

Le Réseau de Recherche Clinique de l'Afrique Centrale (CANTAM) à tenu ce 05 Novembre 2019 à Brazzaville en République du Congo, sa troisième réunion de son comité de pilotage. Cette réunion avait pour objectif, de faire le bilan des activités du réseau de deux dernières années écoulées et de faire des projections sur l'avenir du Réseau. 

Il sied de noter qu'en marge de cette réunion de pilotage, le réseau CANTAM à enregistrer une émission le 04 Novembre 2019 sur le thème : Recherche Scientifique en Afrique Centrale, en vue de célébrer la journée Mondiale de la science au service de la paix et du développement prévue chaque 10 novembre pour rappeler l’engagement pris à Budapest à l’occasion de la Conférence mondiale sur la science, organisée par l’UNESCO en coopération avec l’ICSU en 1999 dont l’objectif est de sensibiliser l’opinion publique à l’importance de la science et de combler le fossé entre la science et la société.

}
lire plus
  • 2019

    8 Novembre
img

PRIX D'ENCOURAGEMENT SCIENTIFIQUE POUR LES FEMMES CONGOLAISES

Dans le cadre du projet « Femmes et Sciences » de la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale dont le  but est de sensibiliser et encourager les jeunes filles à s’engager dans les carrières scientifiques, le prix d'encouragement scientifique a été décerné à une jeune femme congolaise ce mardi 05 Novembre 2019. Cette cérémonie a eu lieu sous le patronage du Ministère de la Recherche Scientifique et de l’Innovation Technologique et l'heureuse récipiendaire est Dr. Maryse Dadina NKOUA NGAVOUKA

Titulaire d’un doctorat en Nanotechnologie et Nanosciences obtenue à l’Université de Trieste, en 2015 Italie, Maryse Dadina NKOUA NGAVOUKA est enseignante-chercheure en Physique (Assistante CAMES) à l’Université Marien Ngouabi, Faculté des Sciences et Techniques, depuis 2017, Chercheure Associée (Unité de Recherche en Nanomatériaux et Nanotechnotechnologie) à l’Institut National de Recherche en Sciences Exactes et Naturelles (IRSEN), Brazzaville, CONGO. Auteure de plusieurs publications scientifiques, Maryse Dadina NKOUA NGAVOUKA est parle plusieurs langues dont l'anglais, le français et l'italien et est lauréate de plusieurs prix et bourses.

}
lire plus