fcrm>

ACTUALITES

  • 2019

    10 Décembre
img

PROJECTION DU FILM DOCUMENTAIRE : "FEMMES ET SCIENCE EN AFRIQUE : UNE RÉVOLUTION SILENCIEUSE"

En présence de plusieurs invités de marque, du producteur Michel WELTERLIN , de la réalisatrice Kate THOMSPSON-GORRY et de l'équipe de la fondation L'OREALa eu lieu la projection du Film documentaire : "Femmes et Science : Une Révolution Silencieuse" au cinéma Balzac dans Paris 8ème, le mardi 04 Décembre 2019.

Ce film qui va être un outil puissant de communication et plaidoyer pour les femmes scientifiques africaines, vient renforcer l'action du projet "Femmes et Science" initié par la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale en 2015. Pour rappel, ce film met en lumière trois femmes scientifiques d'exception du continent africain : Professeure Tebello Nyokong (Chimiste) de l'Afrique du Sud, Zara Randriamanakoto (Astrophysicienne) de Madagascar et enfin Professeure Francine NTOUMI (Biologiste Moléculaire) de la République du Congo .

}
lire plus
  • 2019

    8 Décembre
img

L'IMPACT DE L'EDITION DU GÉNOME SUR NOTRE SANTE ET NOTRE ENVIRONNEMENT

La présidente de la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale, Professeure Francine NTOUMI a participé au siège de l'UNESCO à Paris en France à une table ronde sur l'éthique de l'édition du génome avec pour thème:" L'impact de l'édition du génome sur notre santé et notre environnement " .
Cette table ronde modérée par le Professeur Hervé CHNEIWEISS (CNRS, France) a été articulée en deux points de discussion: 1) Les enjeux des technologies d'édition du génome et leurs implications éthiques et 2) Edition du génome et impact environnemental.
La Professeure Francine NTOUMI a fait un exposé devant cette auguste assemblée de chercheurs et invités sur l'édition du génome utilisant CRISPR CAS9 un outil révolutionnaire, chez les moustiques dans le cadre de la lutte contre le paludisme.

Enfin, cette table ronde a connu la participation de Nicolas RODE, chercheur au Centre de biologie pour la gestion des populations (CBGP), Institut national de la recherche agronomique (INRA, France), du Professeur KAZUTO KATO (Ecole supérieure de médecine , Université d'Osaka, Japon) et Dr Sarah CHAN (Université d'Edinburgh, Royaume-Uni).

}
lire plus
  • 2019

    23 Novembre
img

PRIX L'OREAL - UNESCO AFRIQUE SUBSHARIENNE POUR LES FEMMES EN SCIENCES

La présidente de la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale, Professeur Francine NTOUMI, initiatrice du projet "Femmes et Sciences" en République du Congo a pris part à la 10e édition de la cérémonie de reprise de prix L’Oréal - UNESCO Afrique Subsaharienne pour les femmes en sciences ce 21 Novembre 2019 à Dakar au Sénégal.

Cette cérémonie rehaussée par la présence des autorités sénégalaises, des fonctionnaires de l'UNESCO notamment le Dr Dimitri SANGA (Directeur Régional UNESCO Afrique de l'Ouest (Sahel) et de la très distinguée première dame de la République Démocratique du Congo Madame Denise Nyakeru Tshisekedi, a récompensé 20 chercheuses venues de plusieurs pays de l'Afrique Subsaharienne. La chanteuse sénégalaise Coumba GAWLO a agrémenté cette cérémonie avec quelques airs musicaux de sa discographie.

 
}
lire plus
  • 2019

    20 Novembre
img

ATELIER SUR LE RÔLE DES SCIENCES SOCIALES DANS LES INTERVENTIONS EN SANTE RELATIVES AUX MALADIES ÉMERGENTES ET RÉ-ÉMERGENTES

En marge du Congrès Africain sur les Essais Cliniques qui a eu lieu au Centre de Recherches Médicales de Lambaréné (CERMEL) au Gabon, Le consortium PANDORA-ID-NET était représenté par le Professeur Sarah Edwards (professeur de bioéthique, University College of London, UCL), M. Steve Diafouka-Kietela (Chef de projet PANDORA-ID-NET/FCRM) et Mme Mags Thomason (chef de projet PANDORA-ID-NET/UCL).

Au cours de l’atelier sur les sciences sociales, afin de contribuer aux efforts de la riposte contre les flambées des maladies infectieuses, le professeur Sarah Edwards a donné un aperçu de l'évolution de la mise en œuvre des sciences sociales rapides et rigoureuses en relation avec les maladies épidémiques émergentes et ré-émergentes depuis l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest. M. Chetel de son côté a dirigé les discussions sur le projet PANDORA-ID-NET en cours au Congo Brazzaville sur les déterminants socio-anthropologiques de l'exposition et du risque d'infection à virus Ebola dans les communautés rurales et réfugiées le long du corridor fluvial Congo.

Enfin, au terme de cet atelier, un réseau d'experts en sciences sociales dénommé "Réseau des sociologues et anthropologues d'Afrique Centrale", en sigle (RSAAC) a été créé dont M. Steve Diafouka-Kietela (Chef de projet PANDORA-ID-NET/FCRM) a été désigné comme coordonnateur dudit réseau.

Il sied de vous informer qu'un autre atelier sur « le rôle des infections provoquées chez l’Homme pour accélérer le développement de la recherche médicale en Afrique subsaharienne »,a été organisé, marqué par la présence de plusieurs partenaires, chercheurs et experts de renom dans le domaine de la recherche scientifique mondiale liée à la santé venus d’Europe (Allemagne, Autriche, France, Italie, Espagne, Royaume-Uni), d’Asie, des États-Unis et d’Afrique (Gabon, Cameroun, Congo, Bénin, Sénégal et Ouganda).

 
}
lire plus