fcrm>
  • 2020

    13 Octobre
img

FEMMES ET SCIENCE : EMMANUEL CHARPENTIER & JENNIFER DOUDNA, PRIX NOBEL DE CHIMIE 2020

La Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale à le plaisir d'informer la communauté scientifique et le grand public que le Prix Nobel en chimie 2020 a été décerné à deux femmes: Emmanuelle Charpentier (Française) et Jennifer Doudna (Américaine) pour leur travail portant sur «le développement d'une méthode d'édition du génome».
 
Les deux généticiennes sont donc récompensées pour avoir mis au point des "ciseaux moléculaires" capables de modifier les gènes , une percée révolutionnaire et "un outil pour réécrire le code de la vie", a souligné le jury. C'est la première fois qu'un duo féminin reçoit entièrement ce prestigieux prix. Cinq femmes seulement ont eu le Nobel de chimie depuis 1901, pour 183 hommes: Marie Curie (1911), sa fille Irène Joliot-Curie (1935),(1964), Ada Yonath (2009) et Frances Arnold (2018). Les prix Nobel récompensent depuis 1901 des hommes, des femmes et des organisations ayant œuvré pour le progrès de l'humanité, selon le vœu de leur créateur, l'inventeur suédois Alfred Nobel.
 
Il sied de rappeler que le 20 février 2018, sous le parrainage de la Ministre de la Santé, Madame Jacqueline Lydia MIKOLO, en présence de l'ancienne représentante de l'attention au Congo, Madame Fatoumata Binta DIALLO, la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale et le Réseau d'Afrique Centrale sur les Essais Cliniques (CANTAM) ont organisé un séminaire sur l'édition du génome du moustique dans la lutte contre le paludisme avec l'outil CRISPR / Cas 9. Les implications éthiques ont été longuement discutées . Ce séminaire visait à susciter une voix africaine dans le rôle de l'édition du génome dans l'élimination du paludisme.
Quelques images

 

img
img