fcrm>
  • 2022

    17 Septembre
img

 "L'évolution de l'épidémie de SRAS-CoV-2 en Afrique : Aperçu sur l'expansion rapide de la surveillance génomique  " publiée dans la célèbre revue SCIENCE

La Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale est heureuse d'informer la communauté scientifique et le grand public que les étudiants Armel BATCHI-BOUYOUChastel MFOUTOU-MAPANGUY et la professeure Francine NTOUMI  sont co-auteurs de la publication " The evolving SARS-CoV-2 epidemic in Africa: Insights from rapidly expanding genomic surveillance ", publiée dans la célèbre et prestigieuse revue SCIENCE le 15 septembre dernier.

Cette publication sur le séquençage de SARS-COV2 en Afrique est un travail majeur de cooperation en Afrique. Une année après leur formation sur le séquençage génomique du virus SARS-COV2 à l'Université de Tübingen en Allemagne grâce au consortium PANDORA-ID-Net (www.pandora-id.net/) coordonné par la FCRM, Chastel MFOUTOU MANPANGUY et Armel BATCHI BOUYOU, étudiants de l'université Marien Ngouabi et faisant leurs travaux à la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale ont réalisé tout le  travail  de séquençage du laboratoire et assuré des sessions de formation pour les biologistes et techniciens désireux d'apprendre cette technique. Ces étudiants ont aussi partagé leurs résultats le plus rapidement possible à la communauté scientifique.  Leur travail a déjà permis de déterminer plus d'une centaine de séquences du virus SARS-COV2 circulant à Brazzaville et enregistrées sur la plateforme GISAID. Les différents variants ont ainsi pu être détectés et suivis  dans le pays et il est important de souligner que cette jeune équipe a décrit pour la première fois le variant B1.640 dit variant "congolais". 

A ce jour, Chastel MFOUTOU-MAPANGUY a 6 publications (facteur d'impact total de 96,357) et Armel BATCHI-BOUYOU a 4 publications (facteur d'impact total de 83,657).  Très peu d'étudiants dans le monde soutiennent leur thèse de doctorat avec des publications de facteur d'impact aussi élevé. C'est un exploit à souligner afin d'encourager tous les jeunes scientifiques africains à rester déterminé à et conduire  un travail de qualité dans leurs pays respectifs.

Quelques images

 

img
img