fcrm>
img

Le Congo applique les compétences de séquençage génomique du COVID-19 à d'autres maladies

Deux ans après le début de la pandémie, la République du Congo a commencé à appliquer les capacités de séquençage génomique développées dans la lutte contre la COVID-19 à d'autres agents pathogènes, dont ceux responsables du paludisme, de la tuberculose ou des maladies diarrhéiques chez les jeunes enfants.

"Grâce au séquençage génomique, les autorités sont informées presque immédiatement de la circulation des variants de la COVID-19 dans le pays", explique le professeur Francine Ntoumi, présidente de la Fondation congolaise pour la recherche médicale (FCRM), basée dans la capitale, Brazzaville. "Maintenant, nous voulons utiliser ces capacités de séquençage pour surveiller d'autres pathologies."

Retrouvez l'intégralité de cet article de l'OMS qui met en lumière le savoir-faire des scientifiques congolais dans le séquençage génomique de la COVID-19 et autres pathogènes en suivant le lien ci-après : https://www.afro.who.int/countries/congo/news/congo-applies-covid-19-genomic-sequencing-skills-other-diseases

La FCRM  reconnaît le soutien multiforme de l’Africa CDC, de l’OMS Congo et de l’ambassade d’Allemagne au Congo et de l’EDCTP dans la réalisation de ce travail. 

Crédit photo : OMS AFRO