fcrm>

Recherche

  • Janvier

    2020

  • Janvier

    2020

Etude de la résistance ou des échecs thérapeutiques aux médicaments utilisés pour le traitement de la THA en République du Congo

But du projet : Etudier en utilisant l’outil moléculaire, les gènes de résistance du
Trypanosome à différents médicament.


La trypanosomiaze humaine africaine (THA) ou maladie du sommeil est une maladie
parasitaire à transmission vectorielle qui sévit exclusivement dans 36 pays d’Afrique subsaharienne,dont la République du Congo, où l’on trouve les mouches tsé-tsé qui sont des agents vecteurs de la maladie. Le diagnostic et le traitement de cette maladie sont complexes du fait respectivement de l’obligation à faire une ponction lombaire et la résistance des trypanosomes à la plupart des médicaments utilisés actuellement.


En République du Congo, 68 nouveaux cas ont été notifiés entre 2015 et 2017 avec une prévalence de 0,1% dans les foyers à trypanosomiase. Ces dernières années, on observe aussi une augmentation des échecs thérapeutiques dont une grande partie serait due à la résistance du trypanosome aux médicaments utilisés notamment la pentamidine, le DFMO et la LAMPIT. Mais aucune étude scientifique n’a encore été menée sur les causes possibles des échecs thérapeutiques.


Pour cette année 2019, après avoir obtenu l’approbation éthique et l’autorisation
administrative à conduire le projet, une première phase a été réalisée à travers la conduite d’une mission de sensibilisation et d’évaluation des connaissances sur la THA dans trois foyers endémiques du pays à savoir Mpouya dans le département des plateaux, Ngabé dans le pool et Loudima dans la Bouénza. La sensibilisation et l’évaluation des connaissances se sont faites à travers l’organisation des focus groupes. Ceci dans le but de préparer les populations vivant dans ces localités à participer au projet lorsqu’il sera à sa deuxième phase qui consistera à faire le dépistage puis traiter et suivre les malades). Au total, 22 focus groupes ont été organisés.


La deuxième phase commencera au premier trimestre, en 2020.