fcrm>
  • 2021

    19 Mais
img

CHASTEL MFOUTOU MAPANGUY et ARMEL BATCHI BOUYOU EN FORMATION SUR LES TECHNIQUES DE SEQUENCAGE DES VIRUS A L'UNIVERSITE DE TUBINGEN EN ALLEMAGNE

Les doctorants Chastel MFOUTOU MANPANGUY et Armel BATCHI BOUYOU , étudiants en doctorat de l'université Marien Ngouabi et faisant leurs travaux à la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale sont actuellement en Formation sur le Séquençage génomique du virus SARS-COV2 à l'Université de Tübingen en Allemagne. Cette formation est prise en charge par le réseau PANDORA-ID-Net (www.pandora-id.net/).
 
A l'issue de cette formation, ils seront personnes ressources du réseau au niveau de la sous-région Afrique Centrale pour former d'autres chercheurs et étudiants. L'outil de séquençage utilisé est le Nanopore (Minion) Le travail conduit par Chastel a déjà permis de déterminer plus d'une centaine de séquences du virus SARS-COV2 circulant à Brazzaville et enregistrées sur GISAD. Le variant britannique a ainsi été mis en évidence chez des patients à Brazzaville depuis la fin du mois de février 2021. Cette surveillance génomique conduite par la FCRM a débuté en Mars 2020.
 
Pour rappel LE SEQUENCAGE consiste à déterminer l'ordre d'enchaînement des nucléotides pour un fragment d’ADN donné. En médecine, elle peut être utilisée pour identifier, diagnostiquer et potentiellement trouver des traitements à des maladies génétiques et à la virologie. En biologie, l'étude des séquences d'ADN est devenue un outil important pour la classification des espèces.
Quelques images

 

img
img
img