fcrm>
  • 2018

    20 Fevrier
img

Le Séminaire sur la lutte contre le paludisme avec CRISPR/Cas 9 : Implications éthiques

Le 20 février 2018, la Fondation Congolaise pour la Recherche Médicale et le Réseau d’Afrique Centrale sur les Essais Cliniques (CANTAM) financé par EDCTP (www.edctp.org ) ont organisé conjointement un séminaire sur l’édition du génome du moustique dans la lutte contre le paludisme avec l’outil CRISPR/Cas 9. Les implications éthiques ont été longuement discutées. La Ministre de la santé et de la population Madame Jacqueline Lydia Mikolo a parrainé cette activité et la représentante de l’OMS au Congo Madame Fatoumata Binta DIALLO a activement participé à ce séminaire visant à susciter une voix africaine dans le rôle de l'édition du génome dans l'élimination du paludisme.

Pour y parvenir, la réunion a abordée plusieurs thèmes : l’appropriation par les scientifiques africains de la recherche de solutions pour lutter contre le paludisme, les questions éthiques afin de permettre aux membres des comités d'éthique de mieux se prononcer sur cette technologie et enfin l’information de toutes les parties prenantes afin de les encourager à préparer un environnement réglementaire approprié.

A l’issu de cette réunion les recommandations suivantes ont été faites :

  • Vulgariser cet outil auprès de la population.
  • Engager les autorités de régulation à la réflexion sur le sujet
  • Engager les chercheurs de la sous-région à s’approprier cette technologie qui peut être applicable à beaucoup de domaines